Comprendre le tourisme en Nouvelle Calédonie
sommaire  

L'heureuse inexistence d'un tourisme de masse, la trop grande promotion du luxe et l'existence  beaucoup trop timide  d'un tourisme solidaire !

Case a Lifou

En Nouvelle Calédonie, il n'existe pas le tourisme de masse. Le Nickel, principale source de richesse économique, explique en partie que le tourisme n'a guère fait l'objet d'un développement économique. L'avantage est que cet état de fait permet une vraie découverte de la nature, de la culture, des modes de vie dans ses aspects les plus spontanés et naturels. Beaucoup de nos paysages demeurent originels et à couper le souffle.

L'inconvénient est la grande difficulté à organiser un circuit, à faire le choix des sites, des hébergements, à réserver, à communiquer par mail etc….Le coût de la vie est très élévée et il faut connaître toutes  les astuces pour rester dans un budget vacance raisonnable ( Tour du Monde peut vous y aider)  Les guides et prospectus vous y aident également  mais les réponses et la pratique ( hors mis les hôtels de grands standings) démontrent que c'est plus compliqué dès lors que l'on cherche à faire faire un vrai voyage d'immersion dans le pays (nature , population, accueil en tribu, activités d'immersion dans la nature en mer, en montagne …): le tourisme solidaire en NC est encore très timide !


Le tourisme en chiffre pour 2016 (rapport 2017)

115 676 visiteurs en NC ( hors croisiéristes ) témoignant d'une absence de tourisme de masse. En comparaison : Tahiti : 200 000 - FIDJI : près de 800 000 ! et la France 84 millions! 

La fréquentation  en NC est portée par les marchés australiens (+9,0 %), japonais (+5,5 %) et néo-zélandais (+7,2 %). La provenance principale des touristes reste cependant la France métropolitaine, à l’origine de près d’un tiers des arrivées en 2016. La chine va devenir un marché porteur pour les années avenir. 

Et paradoxakement la NC est un des pays le mieux protégé du monde au niveau faune et flore endémique. Le lagon , un des plus grands au monde après la barrière de corail en Australie, est encore celui qui le mieux protégé et le moins touché par la dégradation climatique au monde. Il est classé au patrimoine mondiale de l'UNESCO. Quant à la culture, les rites et coutumes relèvent encore très majoritairement sur les traditions à respecter et non sur le floklore : "lorsque le floklore apparaît , la culture disparaît" - La NC demeure encore une destination "authentique"  

bétail calédonien
Haut coulna

La politique touristique en Nouvelle Calédonie mise encore beaucoup sur le tourisme de luxe, grand standing, grands hôtels, gros paquebots envahissants et polluants ( dont on dira , de ces derniers, qu'ils font augmenter le nombre de touristes en NC!!)  

Partisan du tourisme solidaire, "Tour du Monde" fait la promotion de l'accueil en tribu et/ou dans les fermes, les stations d'élevage caldoches ou les gîtes locaux pour favoriser les rencontres, les échanges loin des débordements de consommation contemporains 

LE GUIDE TAO : Des guides, tourisme durable, de plusieurs destinations hors sentiers battus

Un fonctionnement culturel et local déstabilisant, surprenant et finalement séduisant pour qui sait voyager autrement

cérémonie à Lifou

La communication orale spontanée, le rapport au temps fondé sur l'immédiateté, à l'espace "ici et pas ailleurs", le rapport à l'argent, font que les choses se font ou non selon les dispositions du moment, au jour le jour, spontanément, selon certains évènements coutumiers et souvent selon des logiques qui échappent à l'européen cartésien qui pensent « prestations de service, produits économiques efficacité, rapidité, rentabilité..." .

En Nouvelle Calédonie , "l'accueil au sens strict du terme n'est pas dans les logiques de fonctionnement locales ; en revanche toute l'approche s'effectue par l'échange : en Nouvelle Calédonie; on est dans l'échange , dans le lien ; ce qui est foncièrement en rupture avec toutes les logiques touristiques habituelles ; faire le pas, aller vers..... et tout s'ouvre à vous .Autrement dit, attendre que l'on vous accueille : rien ne s'ouvrira !

Le client n'est jamais Roi et encore moins en NC : c'est d'ailleurs une drôle de conception des rapports humains qui serait uniquement fondée sur des rapports de pouvoir liés à l'argent. Clients et prestataires ont des intérêts et exigences réciproques certes mais on sera agréablement surpris que les relations peuvent s'installer selon une toute autre logique que nous vous laisserons découvrir : En très grande partie cela dépendra de votre conception et mode de rencontre avec l'autre. Les choses sont plus humaines peut-être, déstabilisantes parfois et en tous les cas se réfèrent à d'autres valeurs et référentiels : c'est précisément ce qui fait la véritable richesse du pays.

Que faire pour réussir un vrai voyage ?

journée coutumiere à ouvea

La rencontre de l'autre, l'échange d'un sourire, le partage, l'installation d'un lien sont de vraies valeurs qui fondent une myriades de possibilités en situation de voyage en NC. . On vous courra jamais derrière vous pour vous vendre quoi que ce soit ou pour faire la promotion de je ne sais quel produit . Par ailleurs , en aucune manière, les comportements, à première vue réservés ou d'apparence « froids » , signifient le rejet.

En réalité, C'est vous qui décidez par quel moyen humain vous entendez entreprendre les rapports humains :

  • Une prestation de service qui ne s'inscrirait que dans une logique marchande a de forte chance d'aboutir à une déception; d'abord parce que cette prestation risque parfois de vous coûter très chère (puisque réduit à sa dimension marchande (et non relationnelle ) que vous-mêmes avez initiée ) et ensuite vous ne découvrirez rien de l'âme des personnes et des lieux ;en plus , vous risquez de développer une très mauvaise représentation des personnes parce que précisément déçu : ce qui est dommage en tout point de vue .
  • Une demande d'hébergement et de visite qui passe préalablement par de vrais échanges et par la qualité des liens engagée (et pour cela prendre le temps !) vous ouvre des portes relevant d'une autre dimension.

Avec l'aide et le conseil du Tour du Monde, partons
 à la découverte d'une Calédonie authentique

Plage de POE

Tour du Monde, veut contribuer à éviter les conséquences d'un tourisme de masse et en même temps veut vous faciliter la découverte de cette magnifique île parce que :

  • Nous connaissons parfaitement le territoire
  • Nous sommes des passionnés du voyage et fiers de vous faire découvrir l'authenticité dans le respect de la nature et de la population locale : nous vous aiderons à entrer en relation avec la diversité de la population locale
  • Nous faisons de la table d'hôtes, le soir, un vrai moment de partage, d'échange et d'accès à la connaissance du pays et de sa population
  • Nous pouvons vous aider à maîtriser votre budget pour arriver à un  budget adapté ( tout est possible) mais cela demande quelques astuces

Par cette façon, nous voulons contribuer au maintien ou au développement de certaines valeurs qui ont contribué à la richesse des rapports humains dans ce pays.

Nous vous invitons à une immersion dans 
des cultures et modes de vie contrastés

repas dans le nord

Rencontre fascinante d'une autre façon de voir le monde, lecture attentive d'une histoire d'un pays dont la trajectoire est à la fois tragique, énigmatique et inédite . ( voir nos liens ci-dessous)

société et culture

Nous saurons vous faire apprécier la diversité géographique

côte est

Rares sont les pays qui peuvent prétendre offrir autant de paysages contrastés avec autant de lieux et paysages inédits dont les plages de sable blanc ne représentent qu'une infime partie de tout le patrimoine géographique et culturel.

Nous partagerons avec vous notre connaissance approfondie sur les différentes cultures

parent mélanesien a Ouvea en Nouvelle Caledonie

La mosaïque culturelle calédonienne est touchante, pleine de sensibilité et généreuse prête à vous faire découvrir leur vie insulaire

Nous saurons vous décrire la complexité du pays mais oh combien fascinante !

Rassemblement de jeunes a Noumea

loin des clichés ou aprioris : Le pays cherche encore son destin propre : IL faudra sans doute "se laisser" déplacer, aller à la rencontre des océaniens et calédoniens sans a-priori ; il faudra sûrement ni comparer, ni copier avec la métropole et encore moins "s'y croire." Vous serez alors accueillis à bras ouverts par tous avec une profonde authenticité

paysage du Nord de la Nouvelle Calédonie
cérémonie coutumière à Ouvéa
station caldoche en Nouvelle Calédonie
La poule pondeuse de Hienghen en Nouvelle Calédonie sur le côte Est
dans se coutumière en Nouvelle Calédonie
coutume a ouvea
la corniche caledonienne
foire de bourail
tableau caledonien
thiebaghi koumc
tableau caledonien
Touho
paysage caledonien
Ouvea
Poqureux