L'île de Tiga, un hors sentier battu

Où se trouve Tiga ?

  • tiga dans les îles loyauté Nouvelle Caledonie
  • où se situe Tiga dans les îles loyautés

Minuscule point de terre de six kilomètres sur deux, Tiga s'élève à 76 m au milieu de la mer de Corail. Vue du large, l’île se présente sous la forme d’un dôme dressé au-dessus des flots. Sa forme bombée a donné lieu à une légende, qui se transmet par la tradition orale. Elle raconte qu'un rat, poursuivi par les habitants de l'île de Lifou, se sauva sur un rocher appelé « taetawanod ». Il pleura, pleura, jusqu'à ce qu'une tortue accepte de le transporter sur son dos vers Maré. Mais pour lui jouer un mauvais tour, celle-ci s’arrêta entre les deux îles. Et c’est ainsi que la tortue devint Tiga.

L'île, située à équidistance de Maré et Lifou, dépend administrativement de cette dernière. Tiga (Tokanod en langue drehu) abrite, au nord-ouest, une seule tribu d’environ 150 habitants, membre du district de Lössi. Tiga est reliée à Nouméa et aux autres îles Loyauté par le « Ieneic » ou le twinotter d’air loyauté.

Si Tiga ne possède pas de lagon, elle dispose d'un beau platier creusé de canyons qui se prolongent sur une centaine de mètres avant les tombants des grands fonds…: cela sort du commun du grand lagon et le site est exceptionnel 

La vie quotidienne à Tiga et que faire ? 

  • vie locale à Tiga îles loyautés nouvelle caldonie
  • Tiga iles loyauté nouvelle caledonie
  • Tiga iles loyauté nouvelle caledonie
  • Tiga îles loyauté Nouvelle Calédonie
  • Tiga île loyauté Nouvelle Calédonie
  • Tiga ile loyautés Nouvelle Calédonie
À des années-lumière de la Grande Terre, la plus discrète des îles Loyauté vit à son rythme. Sans eau courante, ni électricité, la tribu perpétue la tradition et coule des jours paisibles
Le village, auquel on accède par une route goudronnée, plus souvent empruntée par les piétons que par les rares voitures, regroupe de modestes maisons coiffées de tôles et quelques cases traditionnelles. Les réserves d’eau sont stockées dans des citernes et chaque habitation est équipée de panneaux solaires qui fournissent l’énergie nécessaire à l’alimentation d’un réfrigérateur, d’un congélateur à basse tension, des petits appareils électroménagers et de la télévision. Lorsque le ciel se couvre, que la pluie se fait plus dense, les si toka (habitants) ressortent les bougies des tiroirs et retrouvent la convivialité des veillées ancestrales.

Les ignames et les patates douces continuent à être cultivés dans les champs situés sur le plateau supérieur. Pour agrémenter leurs repas, les habitants de l'île peuvent aussi compter sur les fruits de la pêche : coquillages, araignées de mer et poissons ne manquent pas aux abords de l'île.

Que peut-on y faire ?
Sécouverte de l'île de Tiga-Tokanod, cuisine locale, activités plage, pêche, chasse sous-marine, ballades, randonnées, palme masque tuba, sorties bateau, tour de l'île, pêche au gros...

Depuis plusieurs années, l’association « Ininata Son'ore Ededo » œuvre pour que les jeunes de l’île se réapproprient un patrimoine culturel qui disparait. Elle a servit de support pour la réalisation de plusieurs sentiers qui permettent de plonger dans les mystères de Toka.
contact: passa.manu@yahoo.fr

Randonnées :
Le sentier de la côte Ouest : du village à Nanal par le cap Taetawanod
Parcours long mais de difficultés moyenne. Tracé par les Anciens, il relie toutes les plages et cocoteraies de la côte Ouest. La mer transparente lèche les sables dorés. Il rejoint ensuite le spectaculaire cap Taetawanod, puis Nanal, sur la cote Sud. Il sert également d’accès à plusieurs grottes ou points de vue cachés dans la végétation. Un passage acrobatique pimente la sortie de la grotte Malou.

Le sentier de la côte Est : de la pointe de Nanal au Pétadio à proximité de l’aéroport. Plus difficile mais aussi plus spectaculaire, plus acrobatique et plus physique, il chemine sur le sommet des falaises qui surplombent le Grand Océan. Les brisants qui ourlent la côte, éclatent les vagues molles qui se déroulent.

Comment se rendre à Tiga ?

Rotation  ALLER  en avion 

Par avion avec Air Loyauté :
  • De Nouméa vers Tiga :
          
           Lundi dep 7h20 arr :8h20   
           et vendredi dep 7h20 - arr 8h20 

  • De Lifou vers Tiga( supposant d'arriver à Lifou par aiecalédonie ou betico) 
         Lundi depart 14h - arr. 14h25
        Vendredi depart 14h00 arrivée 14h25

Rotation  RETOUR en avion 

  • De Tiga vers Nouméa :
     
       Lundi : depa 14h55 - arr: 15h55
      Vendredi dép 14h55 - arr 15h55

  • De Tiga vers Lifou 
      
        Lundi : dep 8h50 - arr 9h15
       Vendredi : dep : 8h50 - arr 9h15

Tarif : entre 5500 (46€)  et 7000 CFP (59€) selon le jour le trajet par personne  
Pour réserver : www.air-loyaute.nc
      
Rotation Catamaran " IENEIC" : 105  places aller de Lifou : 2h de traversée 
Les mardis et jeudi 
  • Aller : depart de Lifou à 7h et arrivée Tiga à 9h
  • Retour: depart de Tiga à 14h et arrivée Lifou à 16h00
Tarifs : compter :7100 CFP le trajet ( 59,50€) 
Réservation ou renseignements : par mail : ieneic@sodil.nc   ou tel   +687 72 02 35
  • air loyauté pour se rendre à Tiga
  • Tcamaran 100 places pour se rendre à Tiga îles loyautés

Hébergement à Tiga 

  • Un hébergement dans une grande case traditionnelle : 
chez Helena : hébergement 6 voyageurs possibles 
1 chambre
6 lits
1 salle de bain partagée - toilette sèche 
petit déjeuner possible 

Prix : 28 euros par nuit par personne 
Contact : lna100@yahoo.com  tel : 00(687) 81 61 20    ou      00 (687) 81 61 58

  • Autre hébergement également  local : chez le pasteur 
.Cherchez sur place le pasteur ( protestant) ou sa femme  Marie Hélène , qui assurent  l'accueil des quelques rares touristes : vous fera découvrir la vraie vie locale - immersion complete

  • Vous pouvez egalement contacter l'association qui gère les randonnées : l'association aide à trouver des hébergements sur place : contact : pass.manu@yahoo.fr  
Tiga