Traduction du site

la faune et flore en Nouvelle Calédonie 

La biodiversité animale terrestre
 

Si on observe la biodiversité animale , on ne peut qu'être frappé par  sa richesse et par la forte proportion des espèces endémiques A titre d'exemple , le Gecko , le scinque chez les reptiles. Le scinque est un animal très intéressant car il peut nager dans le sable comme un poisson dans l'eau et il a au-dessus 12 nerfs crâniaux qui lui permettent de ressentir le poids de n'importe quel animal ce qui lui donne l'avantage d'attraper ses proies par en dessous. La Nouvelle Calédonie en possède 92 espèces dont 86 endémiques

31 espèces d'oiseaux  à répartition restreinte ; 214 taxons =  (même ancêtre et un caractère commun ) 115 espèces  nativesauxquels s'ajoutent 86 espèces migratrices régulières et occasionnels 

La biodiversité des poissons côtiers
 

Cliquez pour agrandir l'imageLa faune des poissons côtiers , qui contient très peu d'especes endémiques, ( moins de 3% des espèces connues) présente une tres forte similarité avecles de la Grande barrière de Corail en Australie, du Vanuatu , des îles salomons, et de la papouasie Environ 200 espèces de poissons vivent dans les mangroves  (mulets  et carangues)

ci-contre : Poisson chirurgien 

La lagon calédonien , Poitrimoine mondiales de l'UNESCO
 

Le lagon néo-calédonien constitue la deuxième plus grande barrière corallienne continue au monde après celle d'Australie. La zone totale s'étend sur plus de 23.000 km2, mais celle reconnue le 8 juillet 2008  par l'Unesco se répartit sur six sites totalisant quelque 15.000 km2.
Les six  sites concernés sont:  les récifs d'Entrecasteaux, la région de Belep, la zone côtière Nord et Est,les Atolls d'Ouvéa et de Beautemps-Beaupré, la région de Bourail et le Grand Lagon Sud dont île des Pins
Les lagons et les récifs coralliens tropicaux de Nouvelle-Calédonie sont un exemple exceptionnel d'écosystèmes de récifs coralliens extrêmement divers et forment un des trois systèmes récifaux les plus étendus du monde. On y trouve la concentration la plus diverse du monde de structures récifales avec une variété exceptionnelle d'espèces de coraux et de poissons et un continuum d'habitats allant des mangroves aux herbiers marins avec une vaste gamme de formes récifales  qui s'étendent sur d'importants gradients océaniques. On y trouve encore des écosystèmes intacts avec des populations saines de grands prédateurs ainsi qu'une grande diversité de grands poissons en grand nombre. La beauté naturelle des lagons est exceptionnelle. Ils contiennent des récifs variés d'âges divers – des récifs vivants aux récifs fossiles anciens – constituant une source d'information importante sur l'histoire naturelle de l'Océanie.

La végétation forestière
 

Cliquez pour agrandir l'imageLa biodiversité de la Nouvelle Calédonie est considérée par la communanuté internationale comme une des plus importantes de la planète qui la font qualifier de " Hotspot" par les spécialistes de l'environnement .  On y dénombre par exemple plus de 3200 espèces végétaux  vasculaires =  (pourvues de vaisseaux par lesquels circule l'eau puisée par les racines. Cette circulation de l'eau, combinée à la structure de la paroi cellulaire, permettent aux plantes vasculaires d'atteindre de grandes dimensions. La majorité des plantes vasculaires sont autotrophes, c'est-à-dire qu'elles produisent elles-mêmes la matière organique dont elles ont besoin pour se nourrir. ) 76% sont sont endémiques.  Dans ce domaine , la grande  terre se classe d'ailleurs au 3ème rang mondial de l'endémisme , derrière Hawaï, (89%) et la Nouvelle Zélande ( 82%).


Les différents milieux sont :
  • les mangroves et les végétations basses des zones salées:  formation arborescente à palétuviers n'exedant pas 8 à 10 cm de haut.
  • La forêt sèche où se situe  " Tour du Monde à 250 m d'altitude " : recevant traditionnellement  moins de 1000 mm de précipitations annuelles moyennes en dessous de 300 m d'altitude. C'est une forêt basse possédant de nombreuses espèces à feuillage sclérophylle (feuille résistante à la sècheresse)  de 6 à 10 m de haut . Sous bois dense et nombreuses lianes. Beaucoup d'espèces endémiques
  • la forêt dense et humide de bass et moyenne altitudes :  pluviosité annuelle entre 1 300 et 3 500 mm.  : îles loyauté, île des pins, et grande terre 
  • Forêt dense et humide sur roche calcaire : îles loyauté et île des pins
  • Forêt dense et humide sur roche volcano-sédimentairtes : le long de la chaîne centre centrale de Canala à Pouebo
  • les forêts denses et humides sur roches ultramafiques: au-dessus de 500 m d'altitude sur les sommets et flancs escarpés des montagnes
  • le maquis de basse et de moyennes altitudes , le maquis minier : Du niveau de la mer à 1000 m d'altitude - un millier d'especes-  taux endémique supérieur à 85%
  • les forêts denses humides et les maquis d'altitude : au-dessus de 1000 m d'altitude recevant de 3000 à 4000 mm de pluie /an. Le mont Humbolt en fait partie  derrière le Tour du Monde
  • La forêt mousse : Mont Mou près du Tour du Monde en altitude
  • Les  savanes  : représentées au bord de mer , savane herbeuse ou savane de niaouli
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

les plantes endémiques
 

Avec un taux d'endémisme de 76%, la flore calédonienne regorge de beautés insoupçonnées. Issues des divers milieux qui constituent les paysages de Nouvelle-Calédonie (maquis, forêt sèche, forêt humide et littoral), ces plantes endémiques et autochtones peuvent concourir au développement de notre identité. ci-dessous quelques beautés :
Cliquez pour agrandir l'image
champignon
Cliquez pour agrandir l'image
Pins colonnaires 
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
le cagou,emblème de la NC
Autour à ventre blanc 
le siffleur calédonien 
le Notou
Echenilleur pie 
Méliphage toulou 
Coucou éclatant
Bihoreau cannelle 
La perruche d'Ouvéa
le perroquet bleu 
poisson papillon 
Poisson ange 

Le Tour du Monde" Le gîte des voyageurs  en Nouvelle-Calédonie,  Col de Katiramona secteur "Les Fougères" à Dumbéa/ Païta sur la RT1
Contact :  tour-du-monde@mls.nc  - Tel 00 (687) 84 96 54.
ADRESSE POSTALE : BP 2713 - 98890 Païta - Nouvelle Calédonie
"Tour du Monde", chambres et table d'hôte; le gîte des voyageurs" est une marque déposée et protégée : INPI N° national 15 4 159 471
N° RIDET-Tribunal du Commerce et CCI : 325092.002

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS